Home > Fast Multihulls > MOD70 Oman Sail
Click to view full size image
Musandam-Oman Sail sur tous les fronts : l’équipe sera au départ de la 5e édition de l’ArMen Race - Aberdeen Assets Management Cowes Week 2014
Après avoir battu le Record du Tour d’Irlande, le vaisseau amiral du Ministère du Tourisme d’Oman, le MOD70 Musandam-Oman Sail, a bouclé à peine quelques jours plus tard le Tour de Belle Ile avec une très belle seconde place. Mais l’équipe d’Oman Sail n’a pas encore prévu de se reposer pour autant, puisqu’elle est déjà dans les starting-blocks pour sa prochaine course à bord du trimaran du Sultanat d’Oman : l’ArMen Race, qui se déroulera cette semaine au départ de la Trinité-sur-Mer du 14 au 17 mai.

Pas de répit pour l’équipe de course au large d’Oman Sail, qui ne s’arrête plus depuis son Record du Tour d’Irlande la semaine dernière. Partis juste après le Grand Prix Guyader, l’équipe est revenue au pas de course pour que le MOD70 Musandam-Oman Sail puisse prendre le départ du Tour de Belle Ile le week-end dernier.

Sidney Gavignet commente : « Nous étions contents de revenir à temps d’Irlande pour pouvoir prendre le départ du Tour de Belle Ile. Le record était notre priorité, mais se tenir à notre calendrier initial était aussi important pour nous. Donc être à l’heure sur cette ligne de départ était une belle performance. Cela m’a permis de garder les Omanais à un rythme très intense pendant 10 jours. Nous ne connaissions pas encore cet événement, très gros et très beau avec plus de 470 bateaux au départ. Les belles conditions océaniques étaient parfaites pour nos bateaux, c’est à dire un peu moins de 20 nœuds de vent et un peu de mer. Il y a eu une bonne bagarre avec Gitana-Groupe Edmond de Rothschild, mais aussi avec Paprec Recyclage. Nous étions contents de clore ce premier volet de la saison sur une bonne note. Ce n’était pas exactement le même équipage que pour le record, puisque Roland Jourdain nous a rejoint pour remplacer Jean-Baptiste LeVaillant, et celui que tout le milieu connaît sous le nom de « Bilou » va me remplacer en tant que skipper pour les 15 jours à venir. »

En effet, Sidney Gavignet participera à la prochaine étape de la Volvo Ocean Race entre Newport et Lisbonne à bord du bateau Chinois Dongfeng.

Roland Jourdain et Alex Pella mèneront ainsi l’équipe Omanaise pour l’ArMen Race, et les entrainements prévus au programme du MOD70 Musandam-Oman Sail la semaine prochaine.

« Je suis très content de l’évolution du groupe d’Omanais avec lequel nous avons fait ce record », poursuit Sidney.

« C’était une vraie expérience du large avec de la mer forte et du vent jusqu’à 40 noeuds. C’était dur. Ils étaient face à la vie réelle du large, et l’on accumule depuis quelques temps des milles dans de « vraies » conditions.

Du coup les conditions du Tour de Belle Ile ne les ont pas effrayés.

Il y a une vraie progression grâce aux heures passées ensemble sur l’eau cette année. »

« J’ai choisi Bilou pour assurer le suivi de l’équipe pendant mon absence car il est sensible au système d’Oman Sail, il a une bonne compréhension du programme d’apprentissage, et il a de l’expérience en MOD70. Les Omanais sont entre de bonnes mains.

« De mon côté je suis content de rejoindre une course que j’aime beaucoup sur cette étape transatlantique de la Volvo Ocean Race, et de rejoindre une équipe avec un très bon esprit. En plus il y a des similitudes entre Dongfeng et Oman Sail, avec des équipiers que nous avons déjà rencontrés sur le EFG Tour d’Arabie. »

Roland Jourdain, qui prend le relais de Sidney, explique donc son rôle pour les semaines à venir : « j’aborde cette période avec l’équipe avec beaucoup de plaisir, mais aussi avec prudence. Nous avons fait connaissance lors du Tour de Belle Ile puisque j’étais à bord, et ça a été une très bonne expérience. L’ambiance est très bonne au sein de l’équipe. Sidney m’a bien briefé sur les objectifs pendant son absence. Le but est surtout que tout le monde apprenne quelque chose, tout en naviguant prudemment, même si j’ai été agréablement surpris du niveau à bord et de l’implication des équipiers. On doit toujours maintenir une attention constante sur un MOD70, car c’est un vrai cheval de course. L’équipe a déjà acquis d’excellents réflexes, nous allons donc « bétonner les fondamentaux ». Je trouve ça très intéressant car je suis Oman Sail depuis quelques temps, et cette initiative nationale est vraiment très riche, c’est une belle façon d’utiliser la voile. »

Fahad Al Hasni conclut quant à lui: « Nous avons vraiment construit une très bonne équipe, et nous avons travaillé dur pour cela. L’équipe a beaucoup progressé, et elle tourne vraiment bien à présent. Les Omanais qui sont à bord connaissent très bien le bateau, et nous serons prêts pour relever tous les challenges futurs en course au large. Je connais Bilou depuis que nous avons fait le Tour de l’Europe en MOD70, et c’est un très bon skipper. Ce sera un bon entrainement pour nous de naviguer avec lui, car il aura forcément un œil nouveau durant l’ArMen Race, alors que Sidney nous connaît extrêmement bien. »

Après cette course en MOD70, l’équipe retrouvera le M34 pour participer à la Normandy Sailing Week. Et bien sûr Fahad souligne : « nous soutiendrons Sidney de loin pendant cette prochaine étape de la Volvo Ocean Race, nous sommes très contents et tous derrière lui ! »

Photo : Lloyd Images
m15933_crop11014_1000x1000_proportional_14309184392A2D.jpg m15929_crop11014_1000x1000_proportional_1430918215E979.jpg m12395_crop11014_1000x1000_proportional_1407670997B412.jpg m13306_crop11014_1000x1000_proportional_1414955429AC90.jpg m15919_crop11014_1000x1000_proportional_1430917671CE6B.jpg