XXVIIIe Monaco Primo Cup Trophée Credit Suisse : Show de vent

Monday, 13 February 2012


Après un premier volet disputé le week-end dernier et qui rassemblait cinq classes monotypes (Dragon, Surprise, J24, Star et Platu 25), la baie de Monaco a offert des conditions tout aussi musclées aux trois séries en lice : Longtze Premier, Smeralda 888 et les croiseurs jaugés en IRC qui participaient pour la première fois à cette épreuve monégasque.

Une 28e édition de la Primo Cup – Trophée Credit Suisse qui a rassemblé une centaine de concurrents, venus de toute l’Europe braver les conditions météorologiques particulièrement hivernales, avec un vent froid, sec et toujours soutenu. En ouverture de l’épreuve, S.A.S. le Prince Albert II, Président du Yacht Club de Monaco, était d’ailleurs venu à leur rencontre pour saluer leur détermination.

Toute la palette de la rose des vents a été utilisée sur les deux week-ends de régate, à l’instar de la dernière journée de régate, où les manches du matin ont été données dans une brise d’Est pour se terminer en fin d’après-midi par un vent de Sud Ouest soutenu.

Thierry Leret, Président du Comité de Course, a imposé aujourd’hui un rythme intense aux 240 concurrents et 60 bénévoles, en enchaînant les manches, avec des changements de parcours, afin de coller au plus près aux variations du vent. Des courses en moins d’une heure et des arrivées en 15 minutes ont permis d’enchainer un total de 4 manches.

En Smeralda 888, tout s’est joué dans le dernier passage de bouée de la dernière manche. Un affalage de spi tardif de Mascalzone Latino donna la victoire de l’ultime manche à Bear Essentials, avec à la tactique François Brenac. Cet équipage franco-anglais, qui navigue sous les couleurs du Y.C.M. réalise ainsi un doublé rarissime. Déjà vainqueur le week-end précédent en J24, il s’impose au général devant un autre sociétaire du YCM. Déjà champion d’Europe en Melges 20, Guido Miani est décidément très à l’aise quelques soient les séries.

Classe la plus internationale du second week-end, les Longtze Premier ont, une nouvelle fois, fait le spectacle quelque que soient les conditions, dans la baie monégasque.

« Ce fut une belle régate, avec des vainqueurs de manche différents et de nouveaux venus sur le circuit. Il était très intéressant de voir ici à Monaco certains d’entre eux remporter leur première victoire, cela traduit le dynamisme et le renouveau de la classe » observe Pierre Mas, initiateur et coordinateur de la classe.

Preuve du niveau et de l’intensité des débats sur l’eau : un seul point sépare le 2e, Ettocinque emmené par Alain Marchand, nouveau venu en Longzte Premier, mais pourtant 6 fois vainqueur de la Primo Cup, du 5e, Tchikk, barré par le breton Hugues Moulin, vainqueur de la 3e course.

La victoire au général est une première dans le circuit pour le marseillais Laurent Abignolli, qui a déclaré lors de la remise des prix : « Malgré les conditions de vent, je suis très content de gagner enfin une étape du championnat, cela concrétise un long travail de plusieurs mois ».

Invités pour la première fois à participer à la Primo Cup, les croiseurs de la classe IRC, avaient répondus présents. « C’est une occasion rare de pouvoir rencontrer et nous confronter avec nos voisins transalpins, et je tiens à féliciter Monaco pour cette initiative, dont la position géographique est un réel atout », a déclaré Jean-Claude Bertrand, responsable IRC en Méditerranée pour l’UNCL.

Pour ce premier coup d’essai, les maîtres de la série avaient répondu à l’appel, tel Beppe Zaoli, sur le GP42 Sweawonder 007 ou encore l’imposant Neera de Alberto Scapolo, sans oublier Jean-Claude Bertrand et son A40 Tchin Tchin jouant de malchance en explosant sa grand-voile dès la première course.

C’est l’équipage tropézien de Midivoiles emmené par Marc Pajot, associé pour la première fois à ses trois filles Zoé, Lea et Eve à la tactique, qui remporte la victoire finale, après avoir été aux avant-postes tout au long du week-end, au coude à coude avec le First 40 Sayann Madraco à Cyril Baillie, barré par un habitué et lauréat de la Primo Cup Sylvain Chtounder.

Adrien Follin, et son très efficace Farr 30 Give me 5, décroche la troisième marche du podium. Un podium 100% francophone malgré une armada transalpine venue en nombre.

Autre particularité de la Primo Cup, sa dotation par l'équipementier Slam, qui offre des vêtements de sa ligne Advanced Technology Sportswear aux trois premiers de chaque série pour l’équipage complet, ainsi que la remise de jumelles compas waterproof flottantes Bernard Optic à l’ensemble des vainqueurs de chaque série. Autre temps fort, le tirage au sort très attendu pour l'attribution du lingot d'or offert par la banque Credit Suisse a été remporté par l’équipage de Vamos, un lot de consolation pour ce triple vainqueur et défendeur de la Primo Cup en Smeralda 888.

Le rendez-vous est d’ores et déjà pris en 2013, pour la 29e édition du 1-3 et 8-10 février, avec notamment l’inscription de la régate au Championnat Méditerranée des IRC, avec un objectif de 50 unités et la préparation du Championnat d’Europe de J24 qui sera organisé à Monaco, du 6 au 12 octobre 2013.

DERNIERE MINUTE

Saluons également la victoire monégasque lors de la Transquadra en double de Blandine Médecin et Jean Rodelato, à bord de leur Sun fast 3200, entre Cascais (Portugal) et Le Marin (Martinique).

Classement général final :

Groupe Longtze Premier après 5 courses (4 retenues) (11 inscrits)

1 – Laurent Abignoli, Tendrisse, France, 8pts

2 – Alain Marchand, Ettocinque, Suisse, 12pts

3 – Jarmo Wieland, Shensu, Russie, 12pts

Groupe IRC après 5 courses (4 retenues) (16 inscrits)

1 – Michel Delsemme, Midivoiles, France, 8pts

2 – Cyril Baillie, Sayann Madraco, France, 9pts

3 – Adrien Follin, Give me 5, France, 11pts

Groupe Smeralda 888 après 5 courses (4 retenues) (11 inscrits)

1 – Bear Essentials, Monaco, 5pts

2 – Guido Miani, Fire, Monaco, 9pts

3 – Achille Onorato, Mascalzone Latino, Italie, 15pts

Isabelle Andrieux

Voir Primo Cup images  

Last Updated ( Monday, 13 February 2012 )