Solitaire du Figaro: La belle operation d'Erwan Tabarly

Tuesday, 05 August 2008


Quatre plus cinq font trois, ainsi va l’arithmétique sur la Solitaire du Figaro ! Erwan Tabarly a été récompensé hier soir, lundi, de sa régularité en montant officiellement sur la troisième marche du podium à l’issue de cette deuxième étape marathon entre Vigo et Cherbourg-Octeville. Constamment aux avant-postes depuis le départ de cette édition 2008, le skipper d’Athema s’est octroyé la 5ème place, après une 4ème sur la première manche. Il a franchi la ligne d’arrivée à 20h22’et 47 ‘’.

Il y a une constance sur cette épreuve : se battre et y croire jusqu’au bout. Cette 5ème place, Erwan est allé la chercher en jouant dans les cailloux pour parer les forts courants du raz Blanchard, au niveau du cap de la Hague. « J’étais avec Thierry (Chabagny, skipper du voilier Suzuki). On était à une longueur l’un de l’autre, on se déventait, on se faisait des tribords, tout ça dans les cailloux, c’était drôlement sympa. On s’est battu jusqu’au bout et j’ai récupéré quelques places sur ce coup-là ». Cette passe d’arme a eu lieu après trois nuits et quatre jours de mer, dans un endroit où aucun plaisancier n’oserait s’aventurer. « J’arrive à bien gérer le sommeil, les repas. Je suis fatigué mais je pourrai faire encore une journée de plus de bateau, sans problème » ajoute le skipper d’Athema.

Si Erwan avoue connaître parfois quelques soucis de vitesse qu’il est obligé de compenser par de jolis coups tactiques, ces deux étapes l’ont logiquement mis en confiance. S’il a fini par le passé plusieurs fois à la deuxième place d’une étape, Erwan aimerait bien franchir le pas : « Il serait tant que cela vienne. J’aimerais bien gagner une étape, comme il n’en reste plus qu’une, il faut que ce soit celle-là !».

Cette dernière manche appareillera vendredi prochain de Cherbourg et sera, avec ses 825 milles annoncés, la plus longue de l’histoire de la course. Ce parcours plaît bien à Erwan, aussi à l’aise au grand large que lors des phases de navigation côtière. Conclusion à l’Aber Wr’ach, le jeudi 14 août. Avant, il faudra aller virer l’île de Man, tout là-haut en mer d’Irlande. A nouveau un sacré challenge…

Voir Solitaire du Figaro images:

Last Updated ( Tuesday, 05 August 2008 )