Transquadra Philippe: Massu premier des solos a Madere

Monday, 04 August 2008

 

Changement de décor pour l'arrivée de Philippe Massu, premier des solos. Au petit jour un peu gris des vainqueurs en double, une heure et demie plus tôt, a succédé un franc et généreux soleil. A bord de son A.35 "Equipages center", le navigateur rochelais avait également l'air plus fatigué que Stéphane Névé et Jean-Baptiste L'Ollivier. Et pour cause ! Privé de pilote dès le deuxième jour, Philippe Massu a dû se priver de sommeil et se mettre en fuite dans les grains les plus forts, ne pouvant affaler sa grand-voile seul sans pilote. Pour finalement couper la ligne à 9h59, soit très peu de temps après le premier des doubles. Cela ne fait que renforcer sa performance.Pourtant, sur le ponton de la marina de Quinta de Lorde, Philippe Massu pestait contre ces problèmes mécaniques : « Je n'ai absolument pas pu naviguer comme je le voulais et comme je m'y étais préparé. J'ai explosé deux spis hier en deux heures de temps. A ce moment là, j'étais devant Un monde qui bouge. Et en perdant le deuxième spi, le pilote de secours a encore décroché. Le bateau est parti à l'abattée. Je me suis retrouvé à l'eau, pendu à mon écoute de spi. ça refroidit !  Autre problème, dans les grains les plus forts, je ne pouvais pas affaler ma grand-voile. J'ai dû me mettre en fuite, en perdant beaucoup de temps ». Et malgré tous ces problèmes, ces frayeurs et cette semaine de navigation sans véritable sommeil réparateur, Philippe Massu remporte assez largement la première étape en solo. Cela en dit long sur ses talents de régatier et sa détermination. 

J.M. Biette à bord du Batojano de l'organisation

Last Updated ( Wednesday, 06 August 2008 )