Transat Quebec Saint Malo: Revue des troupes sur l'eau

Monday, 04 August 2008


Deux multicoques de 50 pieds, trois monocoques FICO - dont le leader An Ocean Of Smiles mené par Christophe Bullens - est le prochain attendu à Saint-Malo, sans doute dans le courant de l'après-midi, pour s'adjuger la première place du classement par catégorie… Et enfin, difficile de l'oublier : après les arrivées des quatre premiers, dont celles de Novedia Group (Tanguy De Lamotte) et de Télécom Italia (Giovanni Solidini) tard dans la soirée de dimanche, ils sont douze Class 40 encore en mer et encore en course. Et devinez quoi ? Ils régatent toujours comme des chiffonniers ! Voilà pour la revue des troupes encore sur l'eau et à la lutte pour rallier les remparts de la cité corsaire…

Les 7 premiers mercenaires de la cité corsaire

Faute de pouvoir le positionner, et faute de nouvelles aussi, difficile de savoir où progressent exactement Christophe Bullens et son équipage ce lundi matin. Pointés hier à 15h30 à 160 milles de Saint Malo et crédités d'une vitesse pour les derniers de 9,5 nœuds, les ETA misaient alors pour une fin de course à partir de midi aujourd'hui. Mais c'était sans compter avec le renforcement du vent dans la soirée d'hier qui a favorisé de jolies accélérations sur l'eau. Bref, en ce 14ème jour de course, les surprises seront de mise. Gageons néanmoins que le premier FICO est bel est bien le premier sur la liste pour venir gonfler le club des sept mercenaires déjà à bon port au bassin Vauban : 3 multis et 4 monos de 40 pieds.

Le classement de ce matin révèle aussi que Forget Formation, le trimaran mené par Pascal Quintin a rejoint les eaux de la Manche... Plus que 100 milles à 8-9 nœuds de vitesse instantanée : le compte est bon et - sauf dernière mistoufle ou saute d'humeur d'Eole - le 4ème Class 50' Open doit aussi couper la ligne ce lundi dans l'après-midi. Quant aux deux autres, ceux qui occupent les derniers bancs de la classe – Laiterie de Saint-Malo (Victorien Erussard) et Délirium (Hervé de Carlan) – ils progressent respectivement à 380 milles et 790 milles de l'arrivée.

Ben sur le pont...

Du côté des Class 40, les dernières nouvelles nous viennent de Benoît Parnaudeau à bord de Prévoir Vie, bien lancé à 10 nœuds pour briguer une 5ème place âprement disputée à coups d'options stratégiques sur l'Atlantique Nord. « Vent de 15 noeuds de Nord-Ouest. Baro : 1015 stable. Ciel étoilé avec grains éparses. Petite houle d'Ouest. Seul sur le pont, je veille les bateaux de pêche plus nombreux quand on s' approche des côtes. Mes deux équipiers, Tintin et Lolo, sont à la bannette. Depuis plus de 10 ans que je cours au large, c'est la première fois que je fais une course en équipage. C'est top, j'ai encore appris plein de chose sur la manière de régler les voiles et la route à suivre. Souhaitons que l'essor de la class 40 permette de développer ces courses en équipage afin d'en faire profiter le plus grand nombre.En attendant rester concentrer pour ces dernières 24 heures : la Manche et ses pièges en espérant tenir la cinquième place. » Comme quoi, le bonheur est souvent sur l'eau ! Prévoir Vie est attendu sur les coups de minuit : ce soir ou en début de nuit prochaine.

40 Degrees de Peter Harding progresse 30 milles derrière. Soit à peu près la même distance qui sépare Rêv 86 (Alain Grinda) de Techneau (Gilles Dutoit). Enfin notons que rien n'est joué entre ce dernier et Appart City (Yvan Noblet) vraiment proches l'un de l'autre par rapport au but. Ou encore entre Khat 7 (Eric Galmard) et Group Partouche (Christophe Coatnoan), distants de moins d'un mille à 620 milles de Saint-Malo...

Event media:

Voir Transat Quebec-Saint Malo images at:

Last Updated ( Wednesday, 06 August 2008 )