Transat Quebec-Saint Malo: Un rythme infernal pour Tanguy De Lamotte

Monday, 04 August 2008

L'équipage de NOVEDIA Group - Set Environnement avait du mal à masquer sa satisfaction de finir sur le podium et d'avoir pu coiffer sur le poteau le loup-garou de la Class 40, Giovanni Soldini. Arrivés à 22h15'14'', les quatre complices peinaient à redescendre de leur petit nuage malgré la pluie battante qui balayait les pontons de Saint-Malo. 

« Cette place de troisième est presque irréelle. Hier encore, on ne savait pas si nous pourrions accrocher le podium. On a tenté un petit décalage la nuit dernière qui s'est avéré payant... Et pour être franc, le fait que Télécom Italia soit handicapé par la perte de son grand spi nous a donné un sérieux coup de pouce. » Une chose est sûre, les quatre compères de NOVEDIA Group - Set Environnement n'ont pas ménagé leur peine pour en arriver là. De leur aveu même, il ne reste plus beaucoup de voiles en état et le matériel a souffert. Dans ce contexte de course transatlantique ventée, le choix de partir à quatre équipiers s'est révélé payant. Samuel Manuard, venu faire une pige de luxe à bord du bateau de Tanguy insistait quant à lui sur les différences de sensations entre un Class 40 et un Mini. « A bord de ces bateaux, on sent la puissance alors qu'un mini se barre comme un dériveur. Mais au final on aligne des moyennes impressionnantes... » Encore faut-il que l'équipage soit à la mesure du potentiel de la machine. Au vu des gueules burinées et des traits tirés de la bande de NOVEDIA Group - Set Environnement, on se dit que ceux là n'ont pas laissé grand-chose traîner en chemin. 

Images http://www.bymnews.com/photos/thumbnails.php?album=598

Last Updated ( Monday, 04 August 2008 )