En tête de la 3e étape de la Volvo Ocean Race qui se joue actuellement au Sud de l'Océan Indien, les marins de Dongfeng félicitent la fusée François Gabart !

Wednesday, 20 December 2017

Click picture to enlarge

"Incroyable mais vrai. Ce que vient de faire François marque le sport et on va s’en souvenir pendant longtemps !" Pascal Bidégorry

 Cette nuit, les hommes de Dongfeng n’ont pas fermé l’œil…encore et encore, il a fallu manœuvrer dans des conditions de navigation sauvages sur la route de Melbourne. Au même moment, le skipper du trimaran Macif a pulvérisé le record du tour du monde en solitaire avec un temps de 42 jours, 16 heures, 40 minutes et 35 secondes, soit 6 jours, 10 heures, 23 minutes et 53 secondes de mieux que le chrono réalisé le 25 décembre 2016par Thomas Coville.
 
Le monde des coureurs au large est petit et les amitiés comme les collaborations sont nombreuses. En pleine troisième étape de la Volvo Ocean Race (tour du monde en équipage en monocoque avec escales) qu’ils mènent à bord du bateau chinois Dongfeng depuis le départ du Cap, les Français Charles Caudrelier, Pascal Bidégorry, Marie Riou et Fabien Delahaye ont salué ce matinl’exploit de François Gabart, extraits :
 
Pascal Bidégorry, navigateur de Dongfeng, régate aussi avec François Gabart à bord du trimaran Macif sur les courses en équipage. lls ont notamment remporté ensemble la Transat Jacques Vabre 2015 et The Bridge 2017 : « Incroyable mais vrai. Ce que vient de faire François marque le sport et on va s’en souvenir pendant longtemps ! Il a de l’or dans les doigts. Tout ce qu’il touche, il le bonifie. Et franchement, 42 jours et 16 heures en solitaire sur un multicoque, c’est un exploit sans commune mesure. Il faut arriver à s’imaginer ce que c’est d’être à près de 28 nœuds de moyenne, seul, sur un trimaran de 30 mètres lancé à fond la caisse. Peu sont capables de le faire. Quand je vois l’humilité avec laquelle François est parti, en disant, « je n’arriverai jamais à battre ces 49 jours, ce n’est pas possible »… Bravo à ce qu’il a fait et à toute l’équipe Macif mais s’il y en a un à féliciter de manière exceptionnelle aujourd’hui, c’est François. »
 
Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng, connait François depuis ses débuts en Figaro : « Un exploit incroyable. Là, c’est énorme, bravo François ! Je me souviens de lui en Figaro, il me demandait des conseils et maintenant j’aimerais bien l’avoir à bord et qu’il m'en donne (rires) ! Quand Thomas a battu le record l’an dernier, on s’est tous dit que ce serait difficile à battre mais François vient de mettre un gros coup. Je me souviens que les bateaux qui me faisaient rêver quand j’étais enfant faisaient le Trophée Jules Verne en 80 jours et on trouvait cela extraordinaire. Là, un homme seul vient de faire le deuxième temps absolu autour du monde, battant des chronos en équipages de grandes équipes et on est autour des 40 jours… En multicoque, l’homme fait encore plus la différence. Il existe maintenant de nouveaux multicoques avec encore un potentiel de performance supérieur à Macif mais c’est de battre cet homme-là qui va être l’enjeu, ce bonhomme qui n’a peur de rien et cela va être passionnant à suivre. »

Last Updated ( Wednesday, 20 December 2017 )