TOUR DE FRANCE A LA VOILE / SFS VOILE Oublier Arzon !

Monday, 17 July 2017


L’Atlantique, la presque’île de Ruys et ce plan d’eau si peu et si mal venté, n’ont pas daigné sourire au Team SFS tout au long de ce très estival week-end. 10ème du raid côtier hier, plus mauvais résultat obtenu par Sofian Bouvet, Achille Nebout, Noé Delpech et Gaulthier Germain, SFS, malgré une quatrième qualification en Super final des parcours construits en autant d’épisodes, a joué de malchance dès les premiers bords de cette manche décisive pour l’attribution des points au classement général. Face aux 7 meilleurs équipages sur les 29 concurrents en lice, sélectionnés suite aux 3 manches qualificatives du matin, Sofian et ses boys (Achille et Gaulthier en l’occurrence) tombaient dès le premiers bord, victimes de la règle du drapeau noir, qui élimine sans pitié tout bateau surpris au-delà de la ligne de départ avant le coup de canon.

Pire, suite à une erreur malencontreuse, l’équipage embarquait hier une ancre non réglementaire, qui lui attirait les foudres du Jury International ; 9 points de pénalité lui étaient immédiatement retirés, qui coûtent ce soir au team SFS sa place de leader du Tour.

 

Pour quelques fractions de secondes, SFS, pourtant bien lancé sur la partie gauche du plan d’eau, plus ventée, était rappelé par le Jury et contraint d’abandonner la grande finale du jour. Point de revanche donc sur le raid côtier d’hier pour une fois moins bien maîtrisé qu’à l’accoutumé. SFS repart donc du Morbihan avec un bilan sportif très éloigné de son si bon début de Tour. Alors que ses adversaires directs, au premier rang desquels Trésors de Tahiti (Téva Plichart), grand vainqueur du jour, montent en puissance et réussissent à leur tour de superbes performances, le Team SFS mange son pain noir et perd sa place de leader si magnifiquement obtenue depuis le départ de Dunkerque.