SFS remporte la première course du Tour de France à la voile 2017

Friday, 07 July 2017


Le Team SFS de Sofian Bouvet, Achille Nebout, Noé Delpech et Gaulthier Germain envoient d’emblée un signal fort à l’âpre concurrence de la 40ème édition du Tour de France à la voile, en s’imposant de haute lutte au large des Dunes de Flandres, lors du raid côtier de Dunkerque, première manche de la grande boucle vélique estivale. Les épisodes orageux du milieu de semaine avaient eu raison des flux réguliers de secteur ouest attendus pour cette première journée du Tour de France à la voile 2017. Les perspectives de lancer le parcours côtier au programme dans de tout petits airs, entre 7 et 12 noeuds allant mollissant, avaient incité dès ce matin l’organisation à réduire la longueur de la course, initialement prévue à plus de 25 milles en direction de Nieuport en Belgique, à une quinzaine de milles vers Bray-Dunes et Zuydcoot. Sofian Bouvet, épaulé ce jour par Achille Nebout et Noé Delpech ne s’est pas trompé dans son analyse du plan d’eau. Les trois hommes se portaient dès le petit bord de dégagement en direction du port de Dunkerque aux avant-postes, avant de s’emparer en vitesse pure d’un commandement qu’ils ne devaient plus quitter jusqu’à la ligne d’arrivée.


Le 40ème Tour de France à la voile est lancé de la plus belle des manières pour le Team SFS. « Nous voulions d’entrée de jeu marquer les esprits et trouver le bon rythme et la bonne carburation ». Sofian Bouvet peut ce soir se satisfaire d’avoir en tout points tenu ses objectifs. Conformément aux prévisions, le raid côtier s’est disputé dans des conditions de temps médium allant mollissant, qui redonnait au jeu des courants toute son importance. Partis en milieu de ligne, sans prendre le moindre risque de voler le départ, Sofian, Noé et Achille ne tardaient pas à démontrer, comme ils le font depuis le début de la saison, leurs excellentes dispositions dans le petit temps. Ils se retrouvaient vite à la lutte avec deux des grands favoris de l’épreuve, Trésors de Tahiti de Téva Prichard et Vivacar.fr de Mathieu Souben. Les 17 milles du parcours étaient alors scandés d’un impitoyable marquage entre ces protagonistes qui ne se lâchaient guère au rythme des nombreux changements de bord. Au terme de près de 4 heures d’une régate intense et dure pour les nerfs, les SFS boys gardaient jusqu’au bout leur concentration et franchissaient la ligne d’arrivée avec  une centaine de mètre d’avance sur les Tahitiens de Téva Prichard et Pierre Pennec, accrocheurs en diable.

Ils ont dit :

Sofian Bouvet :

« Nous sommes naturellement très contents. Dans de telles conditions, il nous a tenu à coeur de marquer les esprits aujourd’hui. Ce fut long et dur mentalement. On était sous pression de Tahiti qui allait très vite. On  était à bloc tout le temps. On est parti 6ème et on a remonté tout le monde petit à petit, à force de patience. Le courant a joué un rôle très important. On est très heureux d’offrir ce cadeau aux équipes de SFS qui était présentes aujourd’hui. »

Achille Nebout

« Très dur, et très long et on est resté concentré jusqu’au bout, c’est l’essentiel! »

Noé Delpech

« On ne pouvait pas mieux démarrer le tour. On ne pouvait pas mieux rêver. C’est excellent pour le moral. On n’a pas eu beaucoup d’air, et ce fut long face à un adversaire, Trésors de Tahiti qui était très rapide. Cela n’a pas été simple! »

Nicolas Lunven, conseiller météo du Team SFS

« SFS avait une très bonne vitesse dans ces petits airs. Tout l’équipage a su rester concentrés jusqu’au bout, pour rester vigilants aux bascules de vent, aux renverses de courant, et surtout, attentifs à ne jamais rompre l’inertie du bateau en répartissant bien les poids à bord … »

Lionel Péan, Directeur sportif

« Nous arrivons sur le Tour avec de véritables ambitions. Sofian, Achille, Noé et Gaulthier se sont très bien préparés, glanant un titre de Champion de France qui ne figurait pas dans leurs objectifs. Nous sommes ravis de les voir dès la première course en si belle posture. Ils ont, signe peut-être de leurs origines Méditerranéennes, une excellente vitesse dans le petit temps, et la course d’aujourd’hui semblait dessinée pour eux… »

Antoine Guiguet, Directeur Général Groupe SFS :

« Nous passons en ce mois de juillet du VOR 70 au Diam 24, un plus petit bateau mais sur un très gros événement, le Tour de  France à la voile. Dans la logique de la transmission des savoirs et des expériences qui nous est chère, nous nous inscrivons dans la mise en avant de jeunes athlètes en qui nous croyons beaucoup, q’encadrent Lionel Péan et son équipe. Nous écrivons un nouveau chapitre de l’histoire de SFS dans la voile et nous nous donnons pour mission ici d’accompagner les jeunes dans leur quête de renommée. Le Tour est un sprint à long terme, à l’image du Tour de France  cycliste, avec des formats  de course différents comme le côtier et le stadium, et des courses passionnantes, haletantes. Une succession de combats et de compétitions à couteaux tirés durant trois semaines. Nous faisons les choses avec ambition chez SFS. Notre volonté est de performer dès cette année en Diam24. Nous recherchons la visibilité de la performance. On a monté il y a un an ce projet avec Lionel Péan, et on est parti avec une idée précise de qui pouvait être notre barreur, Sofian, et en s’appuyant sur des athlètes olympiques éprouvés (Noé Delpech), pour constituer un mixte performant avec des habitués du Tour (Achille Nebout et Gaulthier Germain ndlr). La recette du  succès dans la voile comme dans l’entreprise, est de savoir s’entourer des compétences spécifiques à chaque tâche. On ne fait rien tout seul. Le secret est dans l’équipe et en ce qui nous concerne, il y a l’équipage du VOR, qui s’additionne à l’équipage du Diam, avec l’encadrement technique, et tout le support du Groupe, collaborateurs et clients, comme c’est le cas ce week end avec la délégation de Lille. Nos clients avaient l’habitude de partager un moment magique à bord du VOR, et sur le Tour, nous allons leur permettre de vivre l’émotion particulière du Diam24… Cette victoire du jour nous conforte bien entendu dans nos choix et aspirations. »

Le classement provisoire après Manche 1

1- Team SFS – Sofian Bouvet

2- Trésors de Tahiti – Téva Prichard

3- Vivacar.fr – Mathieu Souben

4- FdJ – Damien Seguin

 

L'équipage du Diam 24 SFS

 

Sofian, le talent brut

Barreur du bord, Sofian est sur l’eau un leader naturel. C’est lui qui conduit le bateau et règle la grand voile. Il prend l’information auprès de ses deux équipiers, sens et variations du vent, position des adversaires et des marques de passage. Il synthétise le tout et prend, en un laps de temps souvent très court, des décisions essentielles pour l’issue des régates. Du haut de ses 28 ans et fort de ses titres internationaux et de sa campagne olympique en 470, ce niçois de naissance fait partie de la très exclusive race des régatiers instinctifs, au toucher de barre fin et précis, qui transforment en vitesse la moindre risée. Sofian est un gagneur, un compétiteur, capable d’anticiper à la moindre brise les coups gagnants.


Noé, le grand frère

Noé Delpech, 31 ans, est un spécialiste du 49er qui a porté les couleurs de la France lors des derniers JO de Rio. Né à Montpellier, c’est à La Réunion qu’il a ciselé son talent de régatier. Perfectionniste en diable, il a cette inventivité, cette capacité à trouver à bord des solutions techniques qui facilitent la performance. Noé en impose, par son calme olympien, sa stature et sa rigueur. Familier du Tour de France à la voile, il avance comme ses camarades avec humilité et ambition.

 

Achille, l’ingénieur

Il est un peu le cerveau du bord. Men sana in corpore sano, la tête et les jambes. Derrière son immense humilité qui confine à la timidité, Achille Nebout masque un redoutable esprit analytique. A 26 ans, il s’est d’abord orienté vers la voile légère, intégrant l’équipe de France olympique en 470. Il mène en parallèle des études d’ingénieur à l’INSA de Lyon, spécialisées en génie civil et urbanisme. Il apporte au Team ses compétences reconnues en matière de stratégie, de tactique et de réglages des voiles.

Gaulthier Germain, le benjamin

A 21 ans, Gaulthier l’antibois s’apprête à prendre part pour la deuxième fois au Tour de France à la voile. Mais au-delà de cette précieuse expérience, c’est son dynamisme, son agilité, sa réactivité qui en font un équipier indispensable à bord du DIAM 24 SFS. « Il est calme, posé en toute circonstance, et très fort techniquement » précise Sofian, « Et il se déplace à bord comme personne. » Point commun avec ses compagnons d’aventure, Gaulthier déborde de motivation et aborde son deuxième Tour avec l’irrésistible envie de jouer la gagne.

 

Palmarès Diam24 SFS 2017

Grand Prix de La Grande Mote : 1er

Grand Prix de Pornichet : 9ème

Grand Prix Guyader : 12ème

Grand Prix de l’Ecole Navale : 1er Champion de France de Diam24

Normandie Cup : 2ème

 

L’équipage du Diam24 SFS

Sofian Bouvet : 28 ans, barreur.

Noé Delpech, 31 ans, N°1

Achille Nebout : 26 ans, embraque

Gaulthier Germain : 21 ans, embraque

A propos du Groupe SFS :

Depuis 2014, le Groupe SFS arme un voilier de course de type VOR 70 à ses couleurs, skippé par le navigateur Lionel Péan. En 2017, SFS renforce son engagement nautique en alignant un DIAM 24 au prochain Tour de France à la Voile. Securities & Financial Solutions (SFS) est spécialisé en assurances et garanties financières dédiées au secteur de la construction. Créé en 2002, le Groupe SFS dispose d’importantes capacités et accès au marché de l’assurance lui permettant de fournir des solutions sur mesure, voire inédites, à ses clients (promoteurs immobiliers, entreprises de la construction) et partenaires (courtiers en assurance). SFS est présent sur 12 marchés tels que la France, le Luxembourg, la Belgique et les départements et régions d’outre-mer français. Le siège du Groupe est basé au Luxembourg. Depuis janvier 2017, SFS EUROPE est intégré sous SFS Holdings S.A., une structure détenue majoritairement par le Groupe CBL Corporation Limited.


En savoir plus sur le Tour de France à la voile : http://www.tourvoile.fr/fr

PHOTOS SFS VOILE DIAM24 par Jean-Marie Liot et Gilles-Martin Raget

Rédaction : Denis van den Brink

 

SFS VOILE : Agence TB PRESS // Tanguy Blondel // 06 88 45 35 36 // agence@tbpress.fr

GROUPE SFS : Nathalie DEROANNE // Responsable Marketing et Communication // nathalie.deroanne@sfs-europe.com

 

Presented by Cathy McLean

Carousel centre page advertising for $42.50 Calender Month. !!!



 

 

 
 

Last Updated ( Friday, 07 July 2017 )