Sidney Gavignet et Fahad Al Hasni au départ de Les Sables – Horta – Les Sables

Friday, 30 June 2017

 

Sidney Gavignet et Fahad Al Hasni prennent dimanche le départ de Les Sables – Horta – Les Sables - C’est le retour à la compétition pour Sidney après un an d’interruption - Pour la première fois, un Omanais est co-skipper - L’épreuve se déroule en deux étapes.

C’est dimanche prochain que la compétition reprend ses droits pour Sidney Gavignet et Fahad Al Hasni. Ils seront au départ de Les Sables – Horta – Les Sables, une course réservée aux 40 pieds et le challenge s’annonce élevé pour l’équipage Oman Sail. Pour la première fois, un marin omanais sera co-skipper sur une course au large en double. « Fahad doit être en capacité d’être seul sur le pont la moitié du temps » résume Sidney qui voit dans cette course « une nouvelle étape » pour le projet Oman Sail, né en 2008 et destiné à faire du Sultanat d’Oman une des nations fortes de la voile dans le monde.

L’enjeu est simple, il s’agit de grimper sur un podium convoité par des adversaires coriaces à l’image d’un Phil Sharp (Imerys) ou de Jean Galfione (Serenis Consulting), deux ténors du circuit. Le bateau, un Sabrosa 40 Mark 2, est réputé rapide et les derniers entraînements au large de Lorient ont révélés une paire Gavignet / Al Hasni efficace. En tant que skipper, Sidney garde la marche stratégique du bateau alors que Fahad est chez lui sur la plage avant où sa jeunesse peut faire la différence lors des manœuvres. « C’est un dur à cuire » explique Sidney qui a pu mesurer les progrès accomplis par Fahad au fil des années, sur tous les plans d’eau et sur tous type de bateaux.

L’enjeu est simple, il s’agit de grimper sur un podium convoité par des adversaires coriaces à l’image d’un Phil Sharp (Imerys) ou de Jean Galfione (Serenis Consulting), deux ténors du circuit. Le bateau, un Sabrosa 40 Mark 2, est réputé rapide et les derniers entraînements au large de Lorient ont révélés une paire Gavignet / Al Hasni efficace. En tant que skipper, Sidney garde la marche stratégique du bateau alors que Fahad est chez lui sur la plage avant où sa jeunesse peut faire la différence lors des manœuvres. « C’est un dur à cuire » explique Sidney qui a pu mesurer les progrès accomplis par Fahad au fil des années, sur tous les plans d’eau et sur tous type de bateaux.

La première étape, de 1 900 milles (3 500 kilomètres) doit se dérouler dans des conditions clémentes. Le retour est prévu à partir du 14 juillet, pour une arrivée aux Sables d’Olonne autour du 20 juillet.

Interview de Sidney Gavignet :

 « On est content d’aller naviguer et d’aller se comparer à vingt bateaux car cela fait un an que je n’ai pas couru, depuis la Quebec – St Malo l’année dernière. Entre Fahad et moi, ça se passe bien. Sur le plan technique, nous n’avons pas tout validé mais on imagine que le bateau va bien. C’est ce que l’on a pu voir lors de nos entraînements ou en observant le comportement de son sistership sur une autre course. On vise un podium mais on sait que les autres ont beaucoup navigué. On a une grosse motivation.

Je m’occupe de la navigation et je suis à l’arrière lors des manœuvres. Cela s’explique par mon expérience et ma maturité et aussi parce que Fahad est plus jeune et plus physique.

 

Pour le projet Oman Sail, c’est une nouvelle étape. Avoir un marin capable de naviguer en double comme Fahad, ça n’est pas rien. Cela veut dire qu’il doit être en capacité d’être seul sur le pont la moitié du temps. Si je mets ma casquette de pédagogue, c’est épreuve est un bon exercice car il faut être bon sur tous les aspects. On ne peut pas en omettre un seul. Fahad est un dur à cuire. Maintenant, nous devons casser l’historique hiérarchique qu’il y a entre nous. Il ne faut pas qu’il y en ait un au-dessus de l’autre. Notre objectif est de performer ensemble.»

Sidney Gavignet :

Ce marin français très respecté et spécialiste de la course au large, a uni ses forces avec celles de son protégé et équipier régulier, Fahad Al Hasni, dans le cadre de la nouvelle campagne de Class 40 en double. Sidney a participé plusieurs fois à la Volvo Ocean Race, dont en 2005-2006 avec l’équipe victorieuse d’ABN Amro. Il a rejoint Oman Sail en 2010 pour la Route du Rhum, et il a battu le record du Tour des Iles Britanniques en solitaire. En 2012, il a pris en mains le projet MOD70 sur le Tour de l’Europe, la Route des Princes, le Fastnet, la Transat Jacques Vabre en 2013 et la Route du Rhum en 2014. Avec un équipage à 50% Omanais, le MOD70 a collectionné les records, dont celui du Tour des Iles Britanniques en 2014 et du Tour d’Irlande début 2015.

Fahad Al Hasni :

Fahad fait partie intégrante de l’équipe de course au large d’Oman Sail depuis 2010, et est reconnu depuis lors meilleur marin omanais en course au large. Avec un talent naturel en tant que barreur, il a marqué l’histoire de son pays en devenant le premier Omanais, (avec Moshin Al Busaidi, également à bord en 2012), à traverser l’océan Atlantique à bord du trimaran MOD70 Musandam-Oman Sail. Pilier de l’équipage du MOD70, il faisait également partie de l’équipage qui a battu le Record du Tour des Iles Britanniques, et le Record du Tour d’Irlande par deux fois. En Septembre 2016, il a rejoint l’un des clubs des élites de la voile, puisqu’il a été élu Marin du Mois par le très respecté magazine Seahorse.

Les Sables – Horta – Les Sables :

-        Etape 1 :

Les Sables d’Olonne > Horta

Départ : le 2 juillet

Distance : 1 900 milles (3 500 km)

-        Etape 2 :

Horta > Les Sables d’Olonne

Départ : le 14 juillet

Distance : 1 900 milles (3 500 km)

Remise des prix le 22 juillet

Suivre la course 

Matthieu Honore

©2017 Oman Sail. All rights reserved

Presented by Cathy McLean

Carousel centre page advertising for $42.50 Calender Month. !!!

Details http://www.bymnews