Le DIAM 24 SFS : quatre régatiers et une mission

Wednesday, 28 June 2017


Champion de France de DIAM 24, quelques mois seulement après la prise en main collective de ce voilier, l’équipage aux couleurs de SFS, le spécialiste de l’assurance construction, concocté par Lionel Péan autour de Sofian Bouvet, épaulé par Noé Delpech, Gaulthier Germain et Achille Nebout, se présente cette semaine sur le pas de tir de Dunkerque, ville départ du Tour de France à la voile. Des premiers bords de la Grande Motte en février à la Normandie Cup début juin, les quatre marins tous issus de clubs méditerranéens, affichent une fulgurante progression, capables à chaque sortie de challenger les meilleurs et de remporter des courses. Le choix d’un nombre réduit d’équipiers a facilité la cohésion du bord et soudé les hommes autour d’un projet, d’un objectif, celui de briller de Dunkerque à Nice tout au long du mois de juillet. Aux deux spécialistes de l’olympisme, Sofian Bouvet et Noé Delpech, Achille Nebout et Gaulthier Germain apportent leur expérience du Tour, et c’est un Team SFS complémentaire, polyvalent et très motivé, faisant déjà preuve d’une belle maîtrise du DIAM 24 et des régates côtières ou en stadium, qui arrive cette semaine à Dunkerque.

De droite à gauche : Sofian Bouvet, Gaulthier Germain, Noé Delpech, Achille Nebout

Quatre profils complexes et complémentaires

Frank Muller, ancien international de basket luxembourgeois, s’est depuis quelques années fait une spécialité de « coacher » des athlètes de haut niveau dans leur quête de la performance. Les hommes du DIAM 24 SFS ont profité de leur « temps libre » du dernier week-end de juin pour affiner leur préparation et bénéficier de ses conseils sur la meilleure manière d’aborder trois intenses semaines de navigation, de promiscuité, sous la pression permanente de l’envie de bien faire. « C’est un groupe de garçons très engagés » décrit-il, « totalement dédiés à la performance. Ils présentent tous de fortes caractéristiques personnelles et s’avèrent au final très complémentaires. Ils sont habitués au stress des compétitions. Je leur ai donné quelques outils pour leur permettre de bien cerner leurs objectifs personnels et collectifs, pour disposer de repères dans les moments difficiles. Il s’agit surtout de communication et de relaxation… »

Un maître mot, la polyvalence.

Quatre marins, quatre athlètes de haut niveau composent le Team SFS, tous fermement décidés à briller de Dunkerque à Nice en unissant leurs talents et leurs personnalités spécifiques au service de la performance. A bord du rapide petit trimaran SFS, ils seront chaque jour trois hommes à se bagarrer pour franchir en tête les marques de parcours. Si Sofian demeurera en permanence à la barre du voilier, il pourra compter sur l’interchangeabilité et la polyvalence de ses trois compères, tous rompus aux rôles spécifiques de N°1 et d’embraqueur. Il s’agit là d’un choix stratégique assumé et éprouvé lors des régates d’avant tour. Quelle que soit la configuration d’équipage, SFS ne connaitra pas de baisse de régime. Noé et Gaulthier alterneront ainsi les places de N°1, cet équipier placé à l’avant du bateau et en charge de l’affalage et de l’envoi des voiles d’avant. C’est aussi lui qui donne, lors des phases de départ, de cruciales informations au barreur sur la progression du voilier vers la ligne de départ. Et pour régler au millimètre les voiles d’avant, solents, spis ou gennakers, le troisième homme du bord se place aux winches, à l’embraque. Charge à lui de border ou de choquer ces voiles fondamentales pour gagner non seulement en vitesse mais aussi en direction. Achille et Noé y alterneront au rythme des courses.

Sofian, le talent brut

Barreur du bord, Sofian est sur l’eau un leader naturel. C’est lui qui conduit le bateau et règle la grand voile. Il prend l’information auprès de ses deux équipiers, sens et variations du vent, position des adversaires et des marques de passage. Il synthétise le tout et prend, en un laps de temps souvent très court, des décisions essentielles pour l’issue des régates. Du haut de ses 28 ans et fort de ses titres internationaux et de sa campagne olympique en 470, ce niçois de naissance fait partie de la très exclusive race des régatiers instinctifs, au toucher de barre fin et précis, qui transforment en vitesse la moindre risée. Sofian est un gagneur, un compétiteur, capable d’anticiper à la moindre brise les coups gagnants.

 

Noé, le grand frère

 

Noé Delpech, 31 ans, est un spécialiste du 49er qui a porté les couleurs de la France lors des derniers JO de Rio. Né à Montpellier, c’est à La Réunion qu’il a ciselé son talent de régatier. Perfectionniste en diable, il a cette inventivité, cette capacité à trouver à bord des solutions techniques qui facilitent la performance. Noé en impose, par son calme olympien, sa stature et sa rigueur. Familier du Tour de France à la voile, il avance comme ses camarades avec humilité et ambition.

Achille, l’ingénieur

Il est un peu le cerveau du bord. Men sana in corpore sano, la tête et les jambes. Derrière son immense humilité qui confine à la timidité, Achille Nebout masque un redoutable esprit analytique. A 26 ans, il s’est d’abord orienté vers la voile légère, intégrant l’équipe de France olympique en 470. Il mène en parallèle des études d’ingénieur à l’INSA de Lyon, spécialisées en génie civil et urbanisme. Il apporte au Team ses compétences reconnues en matière de stratégie, de tactique et de réglages des voiles.

 Gaulthier Germain, le benjamin

A 21 ans, Gaulthier l’antibois s’apprête à prendre part pour la deuxième fois au Tour de France à la voile. Mais au-delà de cette précieuse expérience, c’est son dynamisme, son agilité, sa réactivité qui en font un équipier indispensable à bord du DIAM 24 SFS. « Il est calme, posé en toute circonstance, et très fort techniquement » précise Sofian, « Et il se déplace à bord comme personne. » Point commun avec ses compagnons d’aventure, Gaulthier déborde de motivation et aborde son deuxième Tour avec l’irrésistible envie de jouer la gagne.

Palmarès Diam24 SFS 2017

Grand Prix de La Grande Mote : 1er

Grand Prix de Pornichet : 9ème

Grand Prix Guyader : 12ème

Grand Prix de l’Ecole Navale : 1er Champion de France de Diam24

Normandie Cup : 2ème

L’équipage du Diam24 SFS

Sofian Bouvet : 28 ans, barreur.

Noé Delpech, 31 ans, N°1

Achille Nebout : 26 ans, embraque

Gaulthier Germain : 21 ans, embraque

A propos du Groupe SFS :

Depuis 2014, le Groupe SFS arme un voilier de course de type VOR 70 à ses couleurs, skippé par le navigateur Lionel Péan. En 2017, SFS renforce son engagement nautique en alignant un DIAM 24 au prochain Tour de France à la Voile. Securities & Financial Solutions (SFS) est spécialisé en assurances et garanties financières dédiées au secteur de la construction. Créé en 2002, le Groupe SFS dispose d’importantes capacités et accès au marché de l’assurance lui permettant de fournir des solutions sur mesure, voire inédites, à ses clients (promoteurs immobiliers, entreprises de la construction) et partenaires (courtiers en assurance). SFS est présent sur 12 marchés tels que la France, le Luxembourg, la Belgique et les départements et régions d’outre-mer français. Le siège du Groupe est basé au Luxembourg. Depuis janvier 2017, SFS EUROPE est intégré sous SFS Holdings S.A., une structure détenue majoritairement par le Groupe CBL Corporation Limited.

http://www.sfs-france.fr/fr

http://www.sfs-voile.fr/fr // NOUVEAU

 

En savoir plus sur le Tour de France à la voile : http://www.tourvoile.fr/fr

PHOTOS SFS VOILE VOR70 et DIAM24 par Gilles-Martin Raget

Photo ci-dessous par Jean-Marie Liot

Rédaction : Denis van den Brink

CONTACTS PRESSE

SFS VOILE : Agence TB PRESS // Tanguy Blondel // 06 88 45 35 36 // agence@tbpress.fr

GROUPE SFS : Nathalie DEROANNE // Responsable Marketing et Communication // nathalie.deroanne@sfs-europe.com

Presented by Cathy McLean

Carousel centre page advertising for $42.50 Calender Month. !!!

Details http://www.bymnews

 

Last Updated ( Wednesday, 28 June 2017 )