Élevé à la beauté de la baie de Morlaix !

Tuesday, 10 January 2017

 

Quand on lui parle de ce coin de Bretagne Nord, entre la pointe des Jacobins devant l’île de Batz et la pointe de Primel qui ferme à l’Est la baie de Morlaix, Armel Le Cléac’h a des étoiles dans les yeux. Car, c’est ici que sa passion est née. Sur le bateau de son père Jean-Gabriel (un Melody, voilier de 10 mètres construit dans les années 80 chez Jeanneau), il a sillonné les cailloux, les plages, abordé l’île de Batz comme un pirate... bref, découvert que la mer serait sa destinée.

Coureur d’océans depuis de nombreuses années, Armel Le Cléac’h, continue de se ressourcer dans son jardin d’enfance, en baie de Morlaix. Entre l’île de Louët, l’île Noire, l’île Carot, l’île Callot, les nombreux cailloux et îlots, le, natif de Saint-Pol-de-Léon, revient naviguer en famille dès qu’il le peut : « Chaque été, j’emmène les enfants naviguer sur le Corsaire familial. C’est impossible de se lasser de la baie de Morlaix. Il y a tellement de possibilités ! ».  Le de Banque Populaire devient alors volubile. « Je me souviens que dès mon plus jeune âge, mon père nous emmenait sillonner la baie. Nous vivions ça comme une aventure ! Nous traversions la Manche également, il m’arrivait d’être malade, mais une fois arrivé de l’autre côté, le bonheur était immense. » Le goût de l’eau salée vient de sa plus tendre enfance, celui de la compétition le gagnera quelques années plus tard lorsqu’il pratiquera l’Optimist…

" Chaque heure est différente, la lumière change tout le temps, c’est incroyablement beau. "

Armel Le Cléac'h, Skipper

Madeleine de Proust

« Mes deux endroits préférés de la baie de Morlaix sont l’île de Batz et le chenal de Morlaix entre le château du Taureau et la pointe de Carantec. » Plages de sable blanc, eau turquoise et transparente, l’île de Batz, à 2 milles dans le nord de Roscoff, marie terres agricoles et criques paradisiaques. Un écrin dont Armel ne se lasse pas. Tout comme le milieu de la baie, où le simple fait de doubler le château du Taureau en bateau impressionne toujours autant le marin qui a pourtant usé ses cirés dans les plus beaux coins de la planète. « La baie de Morlaix ne présente pas particulièrement de difficultés. Il y a des cailloux mais tout est bien balisé. C’est le terrain de jeu privilégié des kayaks, des catamarans de plage, des petits bateaux ou des voiliers à faible tirant d’eau. Chaque heure est différente, la lumière change tout le temps, c’est incroyablement beau. »  Avis aux amateurs ! Cette baie entre le Trégor* et le Léon* a quelque chose de spécial : un parfum de tropiques quand le soleil brille, une immense variété d’îles et de criques, un goût iodé… Et qui sait, vous y ferez peut-être une rencontre, celle d’Armel Le Cléac’h, l’enfant de la baie !

Last Updated ( Tuesday, 10 January 2017 )