Volvo Ocean Race : Des nouvelles de Yann : où trouver l’énergie

Saturday, 31 March 2012


Après le Cap Horn passé en tête et sa parenthèse émouvante, après l’ile des Etats au coucher du soleil et son spectacle magnifique, la régate reprend pour Groupama. PUMA est à une cinquantaine de milles. Les voiles changent ; les Français ne lâchent rien. Et leur équipier média, parfois, se demande où ils vont puiser toute cette énergie.

Par Yann Riou, équipier média, Groupama sailing team

Un cap et une parenthèse.

Quelle journée ! Elle avait commencé avec une légère amertume, celle d’assister, impuissants, au retour de notre concurrent direct qui bénéficiait de conditions plus favorables.

Et puis il y a eu le Cap, comme une parenthèse. On oublie la course pendant quelques instants, sauf pour se souvenir qu’on est en train de la mener. Alors les visages s’illuminent, on plaisante, on fait des photos.

Phil (Harmer) nous fait partager une des traditions australiennes qui consiste à rendre hommage au caillou dans le plus simple appareil.

Les Martin’s dégainent le rhum et les cigares. Encore une tradition fort sympathique dont on était un certain nombre à ignorer l’existence.

Plus classiquement, les Français du bord font péter le champagne. Le moins que l’on puisse faire, en pareille occasion …

Mais au delà de tous ces célébrations, on pouvait lire sur les visages un gros soulagement, une certaine fierté, voire même un peu d’émotion !

On ferme la parenthèse. La course reprend ses droits. Et elle ne nous épargne pas ! Après quelques heures de répit, au près, dans du petit médium, c’est parti en vrille.

En approche de l’ile des Etats, le vent, capricieux, passe de 10 à 30 nœuds, au près, puis au reaching. On s’adapte comme on peut, avec les changements de voiles qui vont avec.

On se demande parfois où est-ce qu’on va puiser l’énergie nécessaire à tous ces efforts. 

Il est 02h00 UTC. On a vu l’ile des Etats au coucher du soleil. Magnifique. Là, on vient d’envoyer l’A0, notre grand gennaker après avoir sorti une grande partie notre inventaire de voiles d’avant. Il semble que la situation se stabilise un peu.

Les équipiers hors-quart en astreinte sur le pont pour la manœuvre viennent de rentrer à l’intérieur. Visiblement, ça plaisante.

Tout va bien à bord de Groupama 4.

Bonne journée et bon week-end ,

Yann

Voir  Volvo Ocean Race 2011-12   images:     

Last Updated ( Saturday, 31 March 2012 )