France. Radio Spi : La sécurité en mer Print E-mail
Monday, 17 April 2006
Véronique Guillou / Régine Ermel:


Hier, l'émission quotidienne de Radio Spi Ouest France Bouygues Telecom était consacrée à la sécurité en mer. Pour en débattre, Didier Piron et Olivier Clerc avaient réuni un plateau d'invités prestigieux et d'acteurs importants du sauvetage maritime.

François Régis Hutin, PDG du groupe Ouest France, l'amiral Laurent Mérer, préfet maritime de l'Atlantique, l'amiral Yves Lagane, président de la SNSM et Charles Claden, le commandant de l'Abeille Bourbon se sont ainsi retrouvés sur le plateau de Radio Spi hier à la Trinité sur Mer

L'engagement

Alors que les régates du Spi Ouest France Bouygues Telecom battaient leur plein, à terre, le sujet évoqué était plus grave. Sauver une vie en mer n'a pas de prix, mais l'organisation des secours a un coût. « Chaque année 5 millions d'euros sont consacrés au renouvellement de la flottille de la SNSM » rappelait l'amiral Yves Lagane. «Notre vrai défi, c'est de diversifier nos partenariats » poursuivait le président de la SNSM, « qu'ils soient permanents, occasionnels, institutionnels ou privés ». Reste les bénévoles qui ne font d'ailleurs pas défaut, des marins pêcheurs et également des plaisanciers s'engageant désormais à la SNSM. «Nous sommes très attachés à la sécurité en mer. Ouest France, Le Marin et Voiles et Voiliers font en sorte de favoriser cette prise de conscience. L'aide fait partie de la tradition chez les gens de mer, c'est une belle tradition qui doit perdurer » expliquait François Régis Hutin

La surveillance

Outre la SNSM pour assurer la sécurité en mer, l'Etat dispose de moyens importants coordonnés par le Préfet maritime. «Nous avons trois sortes de responsabilités » expliquait l'amiral Mérer, «l'ordre public en mer, le sauvetage des vies humaines et la préservation du littoral. Il faut savoir que 150 bateaux transitent quotidiennement entre le Finistère et le Cap Finisterre. Ce trafic nécessite une surveillance permanente, en mer et également aérienne ».

En direct du Pacifique

Depuis le Pacifique, entre San Francisco et Yokohama au Japon, Olivier de Kersauson est intervenu sur Radio Spi, alors qu'à bord de Geronimo il tente de battre le record de Steve Fosset. « En 40 ans de navigation, j'ai vu disparaître trop de copains, ne pas être conscient de la sécurité des hommes quand on navigue est presque indécent. La mer doit rester un plaisir, pas un engin de mort. En mer, le courage et la bravoure, c'est de s'attacher pour que la mer n'ait pas le goût des larmes, comme le dit si bien la SNSM. »

Dimanche de Pâques

Plus légèrement, parce que le Spi Ouest France Bouygues Telecom est avant tout un rassemblement sportif et festif, l'organisation a offert ce matin aux 3000 marins des œufs de Pâques.
Last Updated ( Monday, 17 April 2006 )
< Prev   Next >