En mer. Transat AG2R: On dirait le Pot
Le duo Guérin-Bestaven (l’Aquarelle.com) passe en tête : Yvan Zedda
Photo: Le duo Guérin-Bestaven (l’Aquarelle.com) passe en tête : Yvan Zedda - click picture to enlarge
Print E-mail
Friday, 14 April 2006
Bruno Ménard:


Pétole et chasse risées au large du Maroc. On dirait le Pot au noir des mauvais jours pour la flotte de la Transat AG2R, qui progresse à moins de 5 nœuds vers Porto Santo.Yannick Bestaven et Ronan Guérin (Aquarelle.com) sont passés en tête à la faveur de leur décalage dans l’est, mais ils n’ont qu’un demi mille d’avance sur Groupe Bel (de Pavant-D’Ali) et Bostik (Caudrelier-Bréenger). Le regroupement général s’est encore accentué : 17 bateaux sur 26 encore en course tiennent en moins de 10 milles ! Le vent pourrait revenir doucettement par l’ouest en fin de journée.

La valse des leaders continue sur cette 8e Transat AG2R, dont les 26 équipages encore en lice sont en proie depuis 24 heures au manque de vent. Au large du Maroc, le peloton de tête d’hier avec le Bostik de Charles Caudrelier et Nicolas Bérenger, le Veolia de Roland Jourdain et Jean-Luc Nélias et le Groupe Bel de Kito de Pavant et Pietro D’Ali, bute dans une bulle sans vent. A la vacation de 5h ce matin, Nicolas Bérenger raconte « une mer glacis, avec un gros grain devant dans lequel on ne sait pas ce qui va se passer». On dirait le Pot au noir des mauvais jours…

Du coup, légèrement décalés dans l’est par rapport au gros de la flotte, Yannick Bestaven et Ronan Guérin (Aquarelle.com) sont passés en tête au pointage de 4h. Mais ne fanfaronnent pas pour autant, car comme dit joliment Ronan Guérin : « on est en tête avec zéro mille d’avance ».

Sous les nuages, entre les grains, on joue à chasse risée pour atteindre poussivement au final des moyennes comprises entre 4 et 5 nœuds, presque trois fois moins rapides que pendant la furie des trois premiers jours de course. Et Saint-Barth’ est encore à 2775 milles… Les bateaux légèrement attardés en ont profité pour recoller et les positions aux classement pourraient bien encore jouer au yoyo au moins toute cette journée de vendredi.

L’espoir ? La dépression peu active qui génère cette panne de vent devrait se décaler lentement vers l’est et des vents de 5 à 10 nœuds pourraient s’établir par l’ouest.

http://www.transat-ag2r.com/
Last Updated ( Friday, 14 April 2006 )
< Prev   Next >