France. La Transat AG2R : une vitrine pour les entreprises de Cornouaille Print E-mail
Wednesday, 01 March 2006
Béatrice Chandellier :


Le 9 avril, la Transat AG2R partira pour la première fois de son histoire du port de Concarneau. Événement majeur dans le monde la voile, cette régate offre l'opportunité aux entreprises de Cornouaille de valoriser leurs activités.

À l'initiative de la CCI de Quimper Cornouaille, les acteurs du monde économique du Finistère Sud se sont réunis pour une présentation de cette 8è édition de la Transat AG2R. L'occasion pour les entreprises de Cornouaille de découvrir le programme d'une transatlantique en double qui reliera Concarneau à Saint-Barthélemy, via une bouée au large de Madère. 3 710 milles nautiques d'une course dont le départ sera donné au pied des remparts de la ville close, le 9 avril prochain. « Cette manifestation doit nous permettre de valoriser les atouts de la Cornouaille, l'activité de la pêche, de la plaisance, le tourisme et les entreprises du sud-Finistère », a expliqué Jean-François Garrec, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Quimper Cornouaille. « Pour cela, une partie du village de la course sera consacrée à l'activité économique, un voyage de presse permettra aux médias nationaux de découvrir la région et ses entreprises. Enfin, nous réalisons un dossier de présentation de 8 pages sur les femmes et les hommes qui font l'économie de la Cornouaille. » Outre les chefs d'entreprises de la région, nombre de skippers étaient également présents lors de cette présentation. Si la plupart d'entre eux sont d'ores et déjà inscrits, certains cherchent encore à finaliser leur budget. Cette rencontre était pour eux l'occasion de côtoyer de futurs partenaires avec l'aide de deux soutiens de choix en la personne de Jean Le Cam, ancien vainqueur de la Transat AG2R, et de Yvon Breton, Secrétaire Général et Directeur de la Communication d'AG2R Prévoyance. « L'AG2R c'est un retour sur investissement garanti pour le tourisme comme pour l'économie. Si ce n'était pas le cas, nous ne serions pas partenaire de cette Transat depuis 1992. » Grâce aux entreprises de Cornouaille, ils seront sans doute un peu plus de duo à se lancer au départ de Concarneau.
Last Updated ( Wednesday, 01 March 2006 )
< Prev   Next >